Ajouter aux favoris!

Informations septembre 2010

Le comité du GCA a rencontré de manière répétée, depuis fin 2006 et jusqu’à la fin 2008, une fois par 2 mois environ, une délégation du Conseil d’Etat dédiée aux affaires du personnel et plus spécifiquement aux problèmes des cadres intermédiaires et supérieurs de la fonction publique.

Cette délégation était composée de MM. Hiler, Unger et Beer, conseillers d’Etat, de M. Tavernier et de quelques juristes de l’OPE ainsi que de certains secrétaires généraux de départements. Deux membres de UCA étaient également présents.

Les rencontres ont permis aux deux associations de cadres de faire part de leurs revendications et de leurs attentes et, au Conseil d’Etat, de nous faire part de ses intentions quant au remodelage des « cadres » de la fonction publique.

Le dossier n’a toutefois pas avancé depuis 2006 et aucune décision allant dans le sens d’une amélioration de nos conditions de travail ou de nos conditions salariales n’a été prise, ce malgré un cahier de revendications qui a été remis courant 2007.

Afin d’aller de l’avant, le GCA a interpelé, fin 2008, le Conseil d’Etat afin qu’une commission paritaire puisse être créée, le but de cette dernière étant de revoir en profondeur le statut des cadres à l’Etat de Genève et notamment de ceux avec notion d’encadrement (ce dernier point étant l’une des premières demandes formulées par M. Hiler lors de son accession au Conseil d’Etat).

Si cette commission a bien été créée début 2009 avec 3 membres de l’UCA, de M. Tavernier, de quelques représentants des secrétaires généraux et de l’OPE et enfin de deux représentants du GCA, force est de constater qu’elle s’est vite heurtée au refus d’entrée en matière de l’UCA.

Aucun accord ne s’étant dessiné, il a été décidé de suspendre les travaux pour le moment et de revenir au groupe courant juin 2009 notamment après la validation par le Conseil d’Etat des résultats de l’étude actuellement conduite par la Chancellerie sur les profils de compétences des cadres.

Peu de chance que des avantages surgissent pour les cadres intermédiaires d’ici à 2010 toutefois !

Ecrire un commentaire


Votre commentaire doit être approuvé avant d'être publié. Merci de ne pas le renvoyer.